LECTURE - Pascal Bruckner - Voleurs de beauté

Publié le par Cactus

9782253146261 

Récompensé par un prix Renaudot en 1997, ce roman de Pascal Bruckner est un petit chef d'oeuvre de quelques 250 pages. On se surprend à le dévorer en quelques heures, tant le rythme y est haletant.

Revisitant le mythe faustien, l'auteur nous plonge dans une réflexion sur la peur que suscite le vieillissement, où comment le regard du décati croise celui de la fraîche poupée.

A la manière d'une pièce de théatre, peu de personnages rythment cette histoire: une jeune interne spécialisée en psychiatrie, empêtrée dans ses propres histoires sentimentales, est la principale narratrice. Au cours d'une de ses nombreuses gardes à l'hôpital Dieu en plein centre de Paris, elle croise un patient qui va changer sa vie. Porteur d'un masque pour cacher son visage, il lui raconte sa propre histoire, celle de sa confrontation avec des personnages de série noire.

Un soir d'hiver, Benjamin, puisque c'est ainsi qu'il se nomme, accompagné de sa fiancé, tous deux trentenaires, tombent en panne de voiture sur une route enneigée, dans le massif du Jura. Ils trouveront refuge dans un chalet où les accueillent un couple et son majordome, tous trois d'âges murs. Peu à peu, le confort chaud et douillet de la maison va céder la place à l'humidité et au froid des sous sols...dans lesquels sont enfermés de sémillantes jeunes femmes. Le jeune couple va ainsi découvrir quelle punition ces etres disqualifiés par l'age réservent à ceux dont la beauté et la jeunesse sont une insulte.

Allégorie de la peur du vieillissement et du déclassement qui en découle, Bruckner est emblématique de son époque, celle de la génération 68, de l'épanouissement libre et assumé tant sexuel, économique que sociologique.

"Voleurs de beauté", c'est finalement la confrontation de deux générations: celle qui a tant vécu et qui est aujourd'hui contrainte malgré elle de se retirer pour laisser la place aux plus jeunes et celle qui est destinée à la remplacer mais se voit confisquée sa propre jeunesse.

"Encore une minute, monsieur le Bourreau..."

Publié dans LIVRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article